Afghanistan - Communiqué de M. Jean-Yves Le Drian (15 août 2021) [it]

Le 15 août 2021

Face à la dégradation extrêmement rapide de la situation sécuritaire en Afghanistan, les autorités françaises ont décidé de relocaliser leur ambassade sur le site de l’aéroport de Kaboul, qui reste donc en fonction et active pour procéder notamment à l’évacuation de l’ensemble de nos compatriotes qui se trouveraient encore dans le pays. L’ambassade et le centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des affaires étrangères sont en contact avec les Français qui se sont signalés. Ces opérations d’évacuation méthodique de nos ressortissants sont en cours depuis des semaines et un vol spécial avait été affrété dès le 16 juillet dernier spécifiquement, à la suite de nombreux appels du ministère à nos ressortissants à quitter le pays.

La France n’oublie pas celles et ceux qui ont travaillé pour elle. Dès le mois de mai, grâce une planification d’anticipation conduite ces derniers mois, les employés afghans des structures françaises en Afghanistan pouvant être menacés ont été accueillis dans notre pays avec leurs familles, soit plus de 600 personnes, prises en charge par les services du ministère de l’intérieur, en liens avec les collectivités locales et des partenaires du monde associatif. Des opérations avaient par ailleurs été engagées depuis 2013 pour l’accueil des ex-personnels civils à recrutement local de nos forces armées et leurs familles, soit plus de 1350 Afghans.

Malgré l’accélération des événements, la France entend faire le maximum pour continuer de mettre en protection les personnalités de la société civile afghane, défenseurs des droits, artistes et journalistes particulièrement menacés pour leur engagement. Tout est mis en œuvre actuellement pour maintenir, autant que possible, une capacité de délivrance des visas depuis l’aéroport de Kaboul, avec notamment l’envoi d’une mission de renfort, et permettre leur évacuation. La France est au rendez-vous de la solidarité avec tous ceux qui défendent la liberté.

Afin de coordonner ces opérations, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères a ouvert une cellule de crise.

Sur instruction du Président de la République, le ministère des armées va déployer dans les prochaines heures des renforts militaires et des moyens aériens aux Émirats arabes unis, pour que de premières évacuations vers Abou Dabi puissent commencer.

La France reste en lien permanent et étroit avec ses partenaires européens et américains. Elle adresse ses remerciements aux autorités émiriennes pour les facilités qu’elles lui accordent.

Je veux remercier tous les personnels de notre ambassade à Kaboul, qui font honneur à notre pays et à ses valeurs dans des conditions très difficiles, ainsi que l’ensemble des équipes mobilisées du ministère de l’Europe et des affaires étrangères, du ministère de l’intérieur, du ministère des armées et de nos forces armées.

Dernière modification : 16/08/2021

Haut de page