Débat "Cinéma et Révolution" - Les Dialogues du Farnèse [it]

Le 4 mai s’est tenue à l’Ambassade la rencontre "Cinéma et Révolution", dans le cadre du cycle "Les Dialogues du Farnèse", avec les réalisateurs Marco Bellocchio et Olivier Assayas en dialogue avec Frédéric Bonnaud, Directeur de la Cinémathèque Française et Gianluca Farinelli, Directeur de la Cineteca di Bologna.

Olivier Assayas avait 13 ans en 1968. De ce moment d’effervescence politique et artistique, il a gardé le goût de la révolte et la fascination pour les mouvements anarchistes. Critique aux Cahiers du Cinéma avant de débuter comme réalisateur avec Désordre (1986), il a remporté le prix du meilleur scénario à Venise en 2012 pour Après mai.

L’oeuvre de Marco Bellocchio est l’une des plus fascinantes du cinéma italien. Dès son premier long-métrage en 1965, Les Poings dans les poches, Marco Bellochio a imposé son style iconoclaste, radical politiquement, affrontant au fil de sa filmographie tous les tabous de l’histoire et de la société italienne.

Ensemble, les deux cinéastes ont parlé des espoirs portés par 68, de leur effet sur l’inconscient individuel et collectif, et de la façon dont le cinéma des cinquante dernières années y a répondu.

Dernière modification : 11/05/2018

Haut de page