Disparition de l’académicien Marc Fumaroli

Professeur des universités, historien, essayiste et académicien, Marc Fumaroli est décédé mercredi 24 juin à l’âge de 88 ans.

Né à Marseille le 10 juin 1932, il débute un brillante carrière universitaire en 1956 à l’université de Lille ; il exerce ensuite, près de dix ans, à Paris-IV en maître de conférences, puis professeur. Il est élu au Collège de France en 1986 dans une chaire intitulée « Rhétorique et société en Europe (XVIe-XVIIe siècles) », à l’Académie française en 1995, où il succède à Eugène Ionesco et à l’Académie des inscriptions et belles-lettres en 1998. Professeur de renommée internationale, spécialiste des auteurs du Grand Siècle et du XIXe siècle, Marc Fumaroli a été nommé docteur honoris causa des universités de Naples (1994), Bologne (1999) et Gênes (2004).

Frank Riester, ministre de la Culture, lui a rendu hommage avec ces mots : ’’ Écrivain et professeur, Marc Fumaroli avait redonné aux Français les clefs de leur histoire. Ses mots et son verbe ont mis en évidence l’importance et le rayonnement du Grand Siècle. Je pense à ses lecteurs, à ses étudiants, à ses confrères de l’Académie Française, à sa famille. "

Dernière modification : 25/06/2020

Haut de page