Informations générales sur la conduite en Italie

Tout titulaire d’un permis de conduire valide délivré par un Etat de l’Espace économique européen (UE + Islande, Liechtenstein et Norvège) peut conduire dans l’UE/EEE sans limite de durée, jusqu’à expiration de la durée de validité du titre ou jusqu’à la commission d’une infraction grave, auquel cas les autorités du pays de résidence sont fondées à remplacer le permis français par un titre local, voire à suspendre ou retirer le permis.

Zone à Trafic Limité (ZTL) : attention !

Définition

Les Zones à Trafic Limité sont très fréquentes en Italie en raison des nombreux centres-ville historiques. Elles sont interdites aux véhicules extérieurs dépourvus d’un permis d’accès payant.

Fonctionnement

Des bornes électroniques relèvent les plaques minéralogiques des véhicules entrés sans permis. Selon le Code de la route Italien, les contraventions se cumulent sans limitation de montant (chaque passage non-autorisé équivaut à une amende).

Elles sont ensuite adressées aux contrevenants. Pour les véhicules de location et les véhicules immatriculés en France, les amendes sont envoyées aux adresses françaises, au terme d’une procédure légale.

ROME : Service des contraventions - Police locale de Rome : Viale Ostiense, 131 – Tél : 06.67.03.00

MILAN : "Settore procedure sanzionatorie" - Police locale de Milan : Via Friuli, 30 – Tél : +39 02 02 02

Comment les éviter ?

Pour éviter les ZTL, n’hésitez pas à consulter les sites internet des mairies des villes italiennes que vous allez visiter.

Sites des principales villes d’Italie :
ROME
MILAN
FLORENCE
NAPLES
PISE
BOLOGNE
TURIN

Handicap et mobilité réduite

Si vous êtes titulaire d’une carte « mobilité et inclusion » française (qui depuis le 1er janvier 2017 remplace progressivement les cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement), vous pouvez stationner en Italie sur des places spécifiques clairement indiquées. En revanche cette carte ne permet pas de stationner gratuitement sur d’autres types de stationnement.

Attention, cette carte ne permet pas non plus d’entrer dans une ZTL sans autorisation préalable de la mairie. La plupart des villes italiennes pourvues d’un ZTL peuvent accorder cette autorisation provisoire de circulation aux titulaires de cette carte qui le sollicitent avant leur voyage.

Pour plus de précisions, il est recommandé de consulter les sites internet des villes situées sur votre parcours ainsi que la page 15 du guide de l’ACI (Automobile club Italia)

Je compte m’installer pour une durée supérieure à 6 mois en Italie, quelles démarches dois-je effectuer auprès des autorités italiennes ?

Permis de conduire

SOIT : Vous disposez d’un permis de conduire sécurisé (permis européen, format de carte de crédit) : vous pouvez conduire sans limite de durée, jusqu’à expiration de la validité du titre. Si ce permis arrive à expiration dans votre pays de résidence, a été perdu, volé, ou endommagé vous devrez le renouveler, le remplacer ou l’échanger auprès des autorités de ce pays.
Vous devrez passer un examen médical si cette formalité est exigée par ce pays pour ses propres ressortissants.

SOIT : Vous disposez d’un permis de conduire à format cartonné sans durée de validité administrative (délivrés jusqu’en septembre 2013) : la conversion est obligatoire contre un nouveau permis sécurisé (permis européen) auprès des autorités de votre pays d’accueil. Le nouveau titre est naturellement valable dans tout l’espace économique européen, jusqu’à expiration et renouvellement. Il s’agit d’un simple renouvellement administratif.
Avant d’échanger votre permis, l’administration contactera les autorités de votre précédent pays de résidence afin de vérifier que votre permis n’a pas fait l’objet d’une mesure de restriction, de suspension ou de retrait du droit de conduire.

SOIT : Vous disposez d’un permis plus ancien : l’administration italienne peut exiger la présentation d’un Relevé d’Information Restreint (RIR) de votre permis. Vous pouvez formuler cette demande grâce à ce formulaire :
Pour Rome
Pour Milan
Le formulaire est à compléter et à envoyer à la Préfecture de Police de votre dernier lieu de résidence en France. Vous devrez joindre :
• une photocopie recto-verso de votre permis de conduire ou récépissé de déclaration de perte ou vol ;
• une photocopie de votre carte d’identité ou passeport  ;
• une preuve de résidence (facture ou attestation d’inscription au registre des Français établis hors de France).
En cas d’échange, votre permis français sera renvoyé aux autorités françaises.

Pour plus d’informations sur la conversion du permis de conduire, consulter le site internet du Ministère italien des Transports ou sur le site internet de l’Automobile Club d’Italie (A.C.I.).

Immatriculation

Tous les citoyens européens ou non, qui s’installent en Italie (domanda di residenza), ont 60 jours pour demander l’immatriculation du véhicule en Italie (changement de plaques et carte grise). La sanction administrative appliquée varie entre 712,00 euros et 2848 euros et peut aller jusqu’à l’arrêt immédiat de circulation du véhicule.

Les renseignements peuvent être pris auprès de la Motorizzazione Civile du lieu de résidence (consulter la liste complète des bureaux de la "Motorizzazione Civile" en cliquant ici. Attention : Les démarches à effectuer sont longues.

Pour la ville de Rome
• via Salaria, 1045 - Tél : +39 06.81.691 envoyer un email
• via Fosso Acqua Acetosa Ostiense, 9 - Tél : +39 06.50.28.81 – envoyer un email
• via delle Cince, 28 - Tél : +39 06.23.18.02.10

Pour la ville de Milan
• via Cilea, 119 - Tél : +39 02.35.3790.01 envoyer un email

Pour la ville de Naples
• via Argine, 422 - Tél : +39 081 591 1111

Elles peuvent être aussi confiées à des agences spécialisées ou à des auto-écoles assermentées moyennant des frais de dossier. (Pour s’informer du prix à l’avance, cliquez ici).

Vignette automobile

En Italien, « tassa di proprietà ».

Les tarifs, qui varient selon les chevaux fiscaux, sont affichés dans les bureaux des PTT et dans les centres de l’Automobile Club d’Italia (A.C.I.). Le paiement est annuel ou peut être fractionné pour certaines catégories de véhicule. Cette vignette doit être apposée sur le pare-brise.

A.C.I ROME : 8, via Marsala - Tél : +39 06.49.98.25.25, fax : +39 06.49.98.22.81

A.C.I MILAN : 137, viale Carlo Espinasse - Tél : 02.30.86.690

A.C.I NAPLES : 49, piazza Giorgio Ascarelli - Tél : +39.081.620.6111

Assurance : responsabilité civile obligatoire

La vignette-assurance doit être apposée sur le pare-brise. A noter que les assurances coûtent cher dans les grandes villes et il arrive souvent que les compagnies refusent d’assurer contre le vol.

Pour plus d’information, cliquez ici.

Contrôle technique

En cas d’acquisition d’un véhicule, un contrôle technique doit être effectué quatre ans après l’achat (voitures neuves première homologation), puis tous les deux ans  ; cette formalité peut être faite auprès des agences de la Motorizzazione civile ou dans les garages agréés par la Motorizzazione civile.

Par ailleurs, un contrôle annuel des gaz d’échappement doit être fait sur tous les véhicules entre le 1er et le 31 janvier de chaque année.

Réponses à vos questions les plus fréquentes

Est-il possible d’importer son véhicule français en Italie ?

Si vous partez vivre dans un autre pays de l’UE et que vous y emmenez votre voiture, vous devez l’immatriculer dans les 6 mois à compter de votre arrivée dans le pays d’accueil. Vous devrez également payer les taxes liées à la voiture dans votre pays d’accueil.

L’importation d’un véhicule d’un des pays de l’Union Européenne ne devrait pas poser de problème dans la mesure où les normes techniques sont identiques.

Cependant, même si un véhicule provient d’un pays de l’UE, il conviendra de contacter la Motorizzazione civile ou l’Automobile Club d’Italia pour entreprendre les démarches d’homologation de la voiture et de changement de plaques d’immatriculation.

Pour consulter la liste complète des bureaux de la Mottorizzazione civile de votre province, cliquer ici.

Pour en savoir plus sur l’Automobile Club Italia, cliquez ici.

Mon véhicule est à la fourrière en Italie. Que-faire ?

Pour savoir où se trouve votre véhicule, il vous faut contacter la Police Municipale (pour chercher le poste de Police le plus proche cliquer ici) du lieu où vous aviez laissé votre véhicule et leur préciser :

  • La marque du véhicule,
  • Son numéro d’immatriculation,
  • L’emplacement où était garé le véhicule.

Pour la ville de ROME : +39 06.06.06 (Service Ufficio rimozioni Dipartimiento de la Police Municipale).

Pour la ville de MILAN : +39 02.77.27.04.27 (Deposito auto rimosse de la Police Municipale de Milan.

Pour la ville de NAPLES : +39 08.17.87.06.37 (Polizia Municipale de Napoli).

J’ai perdu mon permis de conduire, que faire ?

Pour plus d’informations sur la perte de permis de conduire, cliquez ici.

J’ai reçu une amende, que faire ?

Vous devez suivre la procédure indiquée sur le courrier reçu à votre domicile. Le consulat de France n’est pas compétent pour intervenir auprès des autorités italiennes.
En cas de besoin, vous pouvez faire appel à un avocat (cliquez ci-dessous pour accéder aux listes de notoriété des consulats de France en Italie) :

ROME
MILAN
NAPLES

Dernière modification : 30/01/2019

Haut de page