JULES ROMAIN REVIENT À MANTOUE (6/10/19-6/01/20) [it]

JULES ROMAIN REVIENT À MANTOUE

DU 6 OCTOBRE 2019 AU 6 JANVIER 2020
LE COMPLEXE DES MUSÉES DU PALAIS DUCAL DE MANTOUE ACCUEILLE
L’EXPOSITION
« CON NUOVA E STRAVAGANTE MANIERA ».
GIULIO ROMANO A MANTOVA

En partenariat exceptionnel avec le Musée du Louvre de Paris

Mantoue 2019 : l’année de Jules Romain

Le plus talentueux des étudiants de Raphaël, Jules Romain ou en italien Giulio Romano, pseudonyme de Giulio Pippi de’ Jannuzzi (Rome, 1492 ou 1499 - Mantoue, 1546) sera célébré dans le cadre d’un grand événement au sein du Palais ducal de Mantoue.

Du 6 octobre 2019 au 6 janvier 2020, le Palais accueillera en effet “Con nuova e stravagante maniera”. Giulio Romano a Mantova (« D’une nouvelle et extravagante manière ». Jules Romain à Mantoue). Née de la collaboration entre le complexe des musées du Palais ducal de Mantoue et le Musée du Louvre de Paris, cette exposition vise à souligner, en mettant en exergue ses spécificités et son caractère très novateur, l’importance de Jules Romain et de sa « nouvelle manière » d’aborder l’art, notamment dans la ville des Gonzague.

Intesa Sanpaolo est partenaire de l’exposition dans le cadre de Progetto Cultura.
Élaboré par le comité scientifique composé de Peter Assmann, Laura Angelucci, Paolo Bertelli, Renato Berzaghi, Paolo Carpeggiani, Sylvia Ferino, Augusto Morari, Roberta Serra et Luisa Onesta Tamassia, le projet fait aussi participer le Département des Arts Graphiques du Musée du Louvre qui, pour la première fois, prêtera un ensemble de 72 dessins retraçant, de manière structurée et exhaustive et en illustrant la multiplicité de ses intérêts, la carrière de Jules Romain depuis ses débuts à Rome jusqu’à sa longue et intense activité à Mantoue.

Son génie aux multiples facettes s’est en effet exprimé sous des formes et dans des disciplines artistiques extrêmement variées - de l’architecture à la peinture, de la tapisserie à l’orfèvrerie – dont le dénominateur commun est la pratique du dessin, dans laquelle Giulio excellait dès ses années de formation dans l’atelier de Raphaël.
Aux côtés des œuvres du Louvre, l’exposition proposera un riche florilège d’autres dessins provenant des plus grandes collections de musées italiens et étrangers (notamment de l’Albertina de Vienne, du Victoria and Albert Museum de Londres et de la collection royale du château de Windsor) parallèlement à des peintures, des estampes et des majoliques.
Les technologies numériques les plus récentes seront également mises en œuvre pour recréer, par le biais de reconstructions en 3D, des objets et des lieux réalisés par Jules Romain.

Comme le souligne Peter Assmann, directeur du complexe des musées du Palais ducal : « L’initiative du Palais ducal concernant Jules Romain se veut un grand événement culturel montrant au monde le caractère exceptionnel du plus célèbre élève et héritier de Raphaël. Maître du maniérisme, Jules Romain a laissé à Mantoue d’extraordinaires exemples de son talent de peintre, d’architecte et d’homme de culture. Con nuova e stravagante maniera, en partenariat avec une institution européenne aussi prestigieuse que le Louvre, est une grande chance pour la ville qui permettra de dépasser la notion classique d’exposition temporaire pour réunir toutes les forces productives locales autour du Palais ducal et renforcer l’image de Mantoue comme ville d’art en Europe et dans le monde. Au-delà de son importance culturelle spécifique, cette exposition est aussi une occasion d’établir un réseau de relations en vue d’atteindre un seul et même objectif de croissance collective ».

Jean-Luc Martinez, président et directeur du Musée du Louvre de Paris déclare quant à lui : « L’exposition Con nuova e stravagante maniera. Giulio Romano a Mantova qui se déroulera au Palais ducal de Mantoue à l’automne 2019 est le fruit d’un partenariat exceptionnel entre le Musée du Louvre et le complexe des musées du Palais ducal de Mantoue. Cet évènement permettra de présenter dans les salles du Palais ducal une sélection de 72 feuilles de Jules Romain (1492 ou 1499 - 1546) sélectionnées dans le riche fonds de dessins réalisés à la main par l’artiste et conservés au Louvre, le plus important connu à l’heure actuelle ».

Jean-Luc Martinez ajoute : « La présentation des dessins du Louvre, complétée par un florilège de 40 œuvres provenant d’autres institutions, permettra au public de parcourir toute la carrière de Jules Romain, l’élève de Raphaël qui fut le plus influencé par son style et par sa façon de travailler. Ces feuilles seront exceptionnellement comparées aux œuvres achevées afin d’illustrer la relation qu’entretenait à l’époque le maître, les collaborateurs et les élèves. On peut citer parmi ces derniers Fermo Ghisoni, Rinaldo Mantovano et surtout Giovan Battista Bertani, celui qui lui succédera dans la direction des travaux dans le Palais à sa disparition en 1546. »
L’exposition sera divisée en trois sections qui approfondiront différents aspects de l’activité de Jules Romain et illustreront la « nouvelle et extravagante manière » de son art telle que définie par Giorgio Vasari dans Les Vies des meilleurs peintres, sculpteurs et architectes.

Il segno di Giulio (Le signe de Jules), la première section occupant le rez-de-chaussée du château Saint-Georges, analysera la production graphique de Jules Romain en tant que concepteur, décorateur et peintre et soulignera sa contribution fondamentale à l’élaboration du langage maniériste. Depuis ses interventions architecturales jusqu’aux esquisses de peintures ou d’objets, chaque signe de l’artiste est une nouveauté absolue à traduire, à copier et à imiter. Cette force créatrice sera examinée à travers une sélection de dessins extraits du corpus conservé au Musée du Louvre de Paris.
Ces dessins illustreront la période immédiatement antérieure à l’arrivée de Jules Romain à Mantoue puis présenteront ensuite sa longue activité dans la ville, en particulier en tant que dessinateur et concepteur. Ses feuilles racontent l’évolution de son travail et illustrent les expériences relatives aux différents chantiers de Mantoue, que ce soit au sein de son territoire ou à l’extérieur de l’État des Gonzague, comme en témoignent les dessins pour Palais du Té.

La première section se conclura en analysant son rapport avec les arts et le passage entre la phase de projet et sa réalisation. Abordant un large spectre de la production de Jules Romain, les dessins qui y sont exposés illustrent l’activité de Jules Romain en tant que décorateur et créateur d’argenteries ainsi que de tapisseries. Une douzaine de feuilles portant sur des peintures et des objets tels que de la vaisselle ou des accessoires de table seront également exposés.

La section intitulée Al modo di Giulio (À la manière de Jules) occupera la Nouvelle Cour et l’appartement de Troie, établissant ainsi un dialogue direct entre les dessins de l’artiste et la décoration de la résidence des Gonzague. Le Palais ducal fut le chantier où Jules Romain déploya le mieux son génie et sa capacité d’innovation. Salle après salle, partout où cela sera possible, une relation sera établie entre les dessins et les pièces réelles. Tel est le cas par exemple dans la Salle des chevaux qui exposera le dessin préparatoire à la décoration du plafond, la Chute d’Icare. Une comparaison qui sera facilitée par l’installation d’un miroir.

L’exposition permettra également d’admirer des reliefs d’Ippolito Andreasi dit l’Andreasino, des œuvres faisant revivre l’apparence originale des salles conçues par Jules Romain, un aspect particulièrement important pour mieux comprendre les pièces n’ayant pas survécu aux siècles. Même chose pour le Cabinet des Césars et pour la Loggia des Marbres (baptisée par la suite des Mois), des salles où, grâce aux dessins de l’Andreasino, il est possible de comparer directement l’idée de Jules Romain et ce qui a résisté au temps.

L’exposition se terminera avec Alla maniera di Giulio (À la manière de Jules) dans l’appartement de la Rustica. Cette section approfondira d’une part le thème de Jules Romain architecte, analysé à travers de nombreux dessins provenant de prestigieuses institutions publiques européennes et plus particulièrement la Copie de Jules Romain par Andrea Palladio (Londres, Royal Institute of British Architects) et, d’autre part, son héritage avec des œuvres d’élèves et de disciples tels que Fermo Ghisoni, Giovanni Battista Bertani, Lorenzo Costa, etc.
Cette section se focalisera sur les maisons réalisées par Jules Romain et en particulier sur les édifices de Mantoue et la production d’œuvres religieuses. Il sera ainsi possible d’observer quelques retables exécutés par des artistes du cercle de Jules Romain comparés aux dessins originaux du maître.

Organisée avec le parrainage de Mantova Città d’Arte e Cultura en partenariat avec Banca Intesa San Paolo, Air Dolomiti et le soutien de Finservice ainsi que des sponsors Fondazione Mantovana Onlus, Fondazione Banca Agricola Mantovana, Mantova Outlet Village, Ghirardi , Lubiam et les sponsors techniques Skira et Gruppo Mauro Saviola, l’exposition est aussi soutenue par différents partenaires, organismes et forces productives de la région de Mantoue : l’opération culturelle s’est immédiatement fixée pour objectif de faire participer les principales énergies du contexte local en prévoyant un riche calendrier d’événements à partir du printemps 2019 jusqu’à la fin de l’année.
Catalogue Skira.

Mattia Palazzi, le maire de Mantoue, souligne : « Jules Romain Mantoue. 2019 est l’année où nous célébrons l’artiste et son génie, dont nous retrouvons des traces et de splendides témoignages partout dans notre ville. Depuis les grandes expositions du Palais ducal et du Palais du Té jusqu’aux nombreux autres grands événements, Jules Romain sera au cœur d’une année riche en propositions culturelles uniques et exceptionnelles élaborées en étroite collaboration avec tous les acteurs culturels majeurs du territoire. C’est donc une année spéciale pour visiter notre ville qui, depuis 2016, date à laquelle elle était Capitale italienne de la culture, n’a jamais cessé de miser sur l’originalité. C’est la raison pour laquelle Mantoue peut pleinement se définir comme une ville productrice de culture à l’échelle internationale. »

Federico Bucci, le vice-recteur du Pôle territorial de Mantoue de l’École polytechnique de Milan, se souvient quant à lui : « Le Pôle de Mantoue de l’École polytechnique de Milan renforce encore davantage sa collaboration avec le Palais ducal en mettant ses compétences à la disposition non seulement du projet scientifique de l’exposition via la contribution fondamentale du professeur émérite Paolo Carpeggiani mais aussi par le biais de la présentation des résultats des activités d’enseignement et de recherche menées par le Pôle de Mantoue concernant les interventions de Jules Romain sur le Palais des Gonzague ».

Franco Amadei, secrétaire général de la Fondazione Comunità Mantovana ajoute : « L’importance d’une exposition dédiée au grand artiste Jules Romain s’est révélée évidente dès la première présentation, tant en ce qui concernait le partenariat avec le Musée du Louvre (un échange très inhabituel et donc enthousiasmant) que le concept même du projet visant à instaurer un admirable dialogue entre architecture, images et dessins. La Fondazione Comunità Mantovana ne pouvait donc pas rester indifférente et nous avons été encore plus convaincus quand nous avons compris la volonté de créer un événement non seulement tourné vers l’international mais souhaitant aussi mettre en valeur les potentialités du territoire de Mantoue. Nous sommes donc ravis de faire partie de ce grand groupe d’acteurs déterminés à contribuer au succès de cette exposition originale à Mantoue, un évènement unique en son genre car riche en témoignages et en réalisations. »
Parmi les initiatives particulièrement intéressantes liées à l’exposition de Jules Romain, il faut noter la collection capsule signée par Lubiam, une entreprise de Mantoue leader dans la mode pour hommes haut de gamme se distinguant par son haut niveau de raffinement et d’innovation.

S’inspirant des liens étroits unissant l’art et la mode, cette collection capsule sera conçue par Giovanni et Giulia Bianchi, quatrième génération de la famille, à la tête de l’équipe de création de la société. Les vêtements créés pour l’exposition seront fabriqués par Luigi Bianchi Mantova Sartoria, une marque historique, aujourd’hui synonyme de style et de luxe. Rigoureusement Made in Italy, la collection se caractérise par la sophistication des produits et par l’utilisation de matériaux d’excellence. Pour cette occasion spéciale, la collection s’étoffera d’un florilège d’habits dédiés à Jules Romain, une œuvre intemporelle qui reste toujours aussi belle et actuelle. Giulia Bianchi déclare : « Ce qui rend ce projet si stimulant n’est pas seulement le prestige indéniable de l’exposition et de ses partenaires, c’est aussi la demande qui nous est faite de mettre à disposition notre créativité et le savoir-faire de la société pour réaliser des vêtements absolument inédits. Un défi qui nous honore et auquel nous nous consacrerons à 100 % pour respecter le thème proposé. Contrairement à d’autres types de partenariats que nous avons déjà expérimentés dans le domaine de l’art, cette collaboration se traduit par un véritable travail à quatre mains avec le Musée ».

PDG de Multi Outlet Management Italy, une société gérant l’Outlet de Mantoue ainsi que le réseau Land Of Fashion, Dario Pistone déclare quant à lui : « Certains, compte tenu de l’envergure internationale de l’initiative au vu de la participation du Louvre, que l’évènement constituera pour tout le territoire une grande opportunité d’affluence touristique et de valorisation des ressources, notre « Village » de Mantoue a immédiatement apporté son soutien à cette grande exposition. Nous prévoyons que 2019 augmentera la visibilité de la ville de Mantoue et que beaucoup de touristes et de visiteurs s’ajouteront au nombre véritablement considérable de personnes qui nous connaissent déjà.

JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

Word - 25 ko
(Word - 25 ko)

Dernière modification : 20/11/2019

Haut de page