La langue française en Italie

La langue française en Italie

En Italie, on estime à 20% les personnes connaissant l’anglais, 19% le français, 3% l’espagnol et 18% d’autres langues (compréhension seule). Le français est langue officielle au même titre que l’italien, dans la Région autonome bilingue du Val d’Aoste, l’allemand dans la Région autonome bilingue du Trentin-Haut-Adige, le Grec, l’albanais, l’occitan, le catalan, le slovène, le croate, le franco-provençal et le ladin sont des langues encore parlées par des minorités très restreintes.

Dans l’enseignement scolaire, l’anglais est obligatoire pour tous les élèves de l’école primaire au lycée, le français est la seconde langue étudiée au collège et au lycée.

En 2019-2020, 1 741 195 élèves étudient le français en Italie, 1 088 377 dans le 1er degré et 652 818 dans le second degré

Le parcours bilingue EsaBac est proposé actuellement dans 350 lycées italiens et a donné lieu à la délivrance de 7578 diplômes de Baccalauréat en juin 2019 et 32 642 depuis 2011.

41112 certifications DELF-DALF ont été délivrées en Italie en 2019

5 établissements scolaires italiens sont labellisés FrancEducation, 4 à Aoste et 1 à Rome.

7 associations FLAM en Italie, à Turin, Gênes, Venise, Milan, Perugia, Rome et Palerme, comptent presque 400 enfants inscrits

Le français dans la Vallée d’Aoste

La Vallée d’Aoste, autonome depuis 1948, dispose d’un gouvernement composé de 7 assessorats et d’une Présidence du Conseil composée de 35 conseillers. Au Val d’Aoste, la langue française et la langue italienne sont en parité. Les actes publics peuvent être rédigés dans l’une ou l’autre langue et dans les écoles un nombre d’heures égal à celui qui est consacré à l’enseignement de l’italien est réservé à l’enseignement du français. L’enseignement du français est obligatoire dès la maternelle. Il fut introduit au début des années 70 et rendu obligatoire en 1985.

Un partenariat a été ainsi instauré depuis 1974, dans le cadre du programme européen INTERREG, entre la Région autonome Vallée d’Aoste, le Conseil général et l’Inspection académique de la Haute-Savoie. Cette coopération transfrontalière se développe autour des 3 axes :

- 1.construction du projet de l’élève à sa réalisation - Education et formation tout au long de sa vie

- 2.échanges linguistiques et culturels

- 3.échanges de pratiques éducatives pédagogiques et documentaires, pilotage de la coopération et coordination d’actions éducatives, management des ressources humaines.

Voir le site du Centre de ressources pour la didactique des langues

Dernière modification : 05/02/2020

Haut de page