Reunion "Blockchain et startups en France et en Italie’ [it]

L’Ambassade de France a organisé, le 26 novembre 2019, au Palais Farnèse avec la Communauté French Tech de Milan, le bureau Italie de Business France et la Chambre de commerce et d’industrie France-Italie un colloque sur « Blockchain et startups en France et en Italie » présidée par l’ambassadeur de France en Italie, M. Christian Masset.

L’événement a accueilli 128 participants (entreprises, investisseurs, administration et journalistes), ainsi que la secrétaire d’Etat italienne au développement économique, Mme Mirella Liuzzi. L’objectif était de nourrir la réflexion en cours sur le modèle économique lié à la blockchain, et sa conciliation avec la sécurité, la souveraineté et les défis environnementaux, et de promouvoir des collaborations franco-italiennes dans un domaine prioritaire pour la France.

Après l’ouverture des travaux par M. l’Ambassadeur et le président du French Tech Milan, M. Dionigi Faccenda, directeur des ventes d’OVHcloud, des startups françaises et italiennes ont illustré la diversité d’application de la blockchain : Utocat pour la finance, Ipocamp pour les droits d’auteur, Foodchain pour l’agrolimentaire et Elysium Tech dans la santé.
Le professeur d’informatique au Département d’ingénierie électrique et informatique du MIT, Silvio Micali (prix Turing en 2012), a présenté la société qu’il a fondé, Algorand qui propose une blockchain publique complètement décentralisée, sure et flexible.

Une première table-ronde sur le thème « Monnaies virtuelles et décentralisation : le futur de la finance ? » a rassemblé des sociétés comme Consensys, SIA Partners, la banque SELLA et l’autorité italienne de régulation des marchés financiers CONSOB.
Une seconde table-ronde « Comment favoriser l’éclosion d’un écosystème local dans la blockchain ? » a réuni IBM Italia (qui développe des projets avec le gouvernement italien sur la traçabilité des produits Made in Italy dans les secteurs textile et agroalimentaire), Pi Campus (investisseur, accélérateur et école d’intelligence artificielle), le cabinet d’avocats BonelliErede, l’accélérateur français ChainAccelerator près StationF spécialisé dans la blockchain et la Société italienne des auteurs et éditeurs (SIAE) qui développe un projet basé sur la technologie blockchain.
Modéré par M. Matteo Vena, directeur du Cointelegraph Italy, l’événement s’est conclu sur l’intervention de la secrétaire d’Etat italienne au développement économique, Mme Mirella Liuzzi.

Dernière modification : 13/12/2019

Haut de page