Message de l’Ambassadeur, Christian Masset, aux Français résidant en Italie - 20 avril 2020

Chers Français d’Italie,

Mes chers compatriotes,

Nous abordons une nouvelle phase de la crise, en Italie, en France mais aussi en Europe.

En Italie, le président du conseil a décidé le 10 avril de proroger jusqu’au 3 mai le confinement dans tout le pays. Jusqu’à cette date, les mesures mises en œuvre par le gouvernement italien demeurent inchangées, à l’exception d’un assouplissement pour la réouverture des librairies, des papeteries et des boutiques de vêtements pour enfants.

Certaines régions ont par la suite durci ces dispositions nationales, comme la Lombardie et la Campanie où librairies et papeteries demeurent fermées, ou les ont au contraire assoupli, comme la Ligurie qui a rouvert certaines infrastructures balnéaires ou encore la Vénétie, où de plus en plus d’entreprises ont recommencé de travailler.

Pour préciser les modalités de fonctionnement en phase de cohabitation avec le virus, dite phase 2, le gouvernement a mis en place une équipe dédiée qui commence à travailler sur les modalités de sortie du confinement et de redémarrage progressif du pays et tout particulièrement des activités productives. Cette équipe composée de 17 experts, est présidée par Vittorio Colao, ancien administrateur délégué de Vodafone.

Un nouveau paquet de mesures économiques et sociales, destinées à soutenir l’économie et à éviter une crise sociale, devrait par ailleurs être adopté après le Conseil européen du 23 avril.

En France, le Président de la République, dans son allocution du 13 avril, a prorogé le confinement décidé le 16 mars jusqu’au 11 mai, date à laquelle il a notamment annoncé la réouverture des écoles et des crèches. Les mêmes règles de comportement et de déplacement restent pour l’heure applicables.

En Europe, après des longues discussions, un premier accord a finalement été trouvé par l’Eurogroupe du 10 avril pour soutenir les pays les plus touchés par la crise. Le Conseil européen du 23 avril, au niveau cette fois des chefs d’Etat et de gouvernement, sera déterminant, à la fois pour organiser la réponse européenne à la pandémie et à la crise économique et sociale qui l’accompagne mais aussi pour garantir la solidarité de l’Union européenne, éprouvée par cette crise inédite.

Durant les discussions denses intervenues dans les enceintes européennes ces dernières semaines, la France et l’Italie ont fortement convergé, et travaillent de concert à la préparation du Conseil européen du 23 avril.

S’agissant enfin de la communauté française en Italie, elle a été endeuillée par le décès de trois compatriotes, à Bologne, Brescia et Gênes mais elle conserve sa force de caractère. Les lycées français remplissent leur rôle pédagogique grâce aux efforts redoublés des parents, des élèves et des professeurs, qui ont su s’adapter à une situation compliquée et parfois pesante. Tous verront cependant arriver les vacances de printemps avec soulagement, même confinées.

Durant les 15 jours qui nous séparent du début du dé-confinement, il nous faut plus que jamais redoubler de prudence et de civisme pour que la tendance s’inverse définitivement. Cela nous demande d’évidents sacrifices, inégalement répartis selon les conditions de confinement de chacun -j’en ai conscience- mais absolument nécessaires à une maîtrise durable de la pandémie.

A nouveau, je vous invite à continuer à vous adresser à nos trois consulats à Milan, Rome et Naples, ainsi qu’à nos conseillers consulaires, à nos parlementaires représentants les français à l’étranger, pour nous signaler les difficultés que vous pourriez rencontrer. Le bureau de Business France à Milan, la chambre de commerce et d’industrie franco-italienne, ainsi qu’Atout France, demeurent également à la disposition des opérateurs économiques. Vous trouverez les coordonnées de tous sur les sites internet de l’ensemble des consulats.

Vous pouvez continuer à compter sur le réseau français en Italie, ainsi que sur vos élus et en particulier vos conseillers consulaires, plus que jamais mobilisé à vos côtés.

Je compte sur vous tous pour qu’ensemble, avec nos amis italiens qui ont montré la voie et avec lesquels nous travaillons plus que jamais de concert, nous sortions enfin dans les moins mauvaises conditions de cette terrible crise.

Christian Masset

Ambassadeur de France en Italie

Dernière modification : 18/05/2020

Haut de page