Nouvelle réglementation italienne en matière d’immatriculation

La nouvelle règlementation prévoit que tout citoyen (européen ou non-européen) qui devient résident en Italie (domanda di residenza) a 60 jours pour demander à ce que son véhicule soit immatriculé en Italie. Il est alors nécessaire de changer l’immatriculation et la carte grise du véhicule.

L’article du code de la route correspondant est consultable sur le site internet de l’Automobile Club d’Italia

Attention : L’interdiction pour un résident en Italie de conduire une voiture immatriculée avec une plaque étrangère (non italienne) vaut également pour un véhicule prêté (par un ami, un parent, etc).

Si vous ne respectez pas cette réglementation, vous risquez une amende allant de 712 euros à 2 848 euros ainsi que le retrait immédiat de la circulation de votre véhicule.

Ces changements administratifs sont à effectuer auprès de la Motorizzazione Civile. Pour en consulter la liste complète des bureaux, cliquez ici.

Pour plus d’informations sur la conduite en Italie (amendes, fourrière, ZTL...), cliquez ici.

Dernière modification : 06/03/2019

Haut de page